Lâcher-prise pour manifester


Manifestation & Abondance / vendredi, mai 17th, 2019

la manifestation par le lâcher-prise

Comment lâcher-prise pour manifester?

C’est la grande question que l’on se pose lorsqu’on veut créer la vie qui nous correspond.

Les grands principes de la loi d’attraction reposent sur la visualisation de ce que l’on veut.

Mais, le point essentiel est d’être dans le lâcher-prise, car être focus ce n’est pas être obsédée.

Qu’est ce que lâcher-prise pour manifester?

C’est être dans l’acceptation et sans attente.

On confond souvent rester focus sur ce que l’on veut et être obsédée…

Dans le premier cas, il s’agit d’une intention positive, qui soutient la motivation grâce à la foi. Dans le second cas, le mental prend le dessus et ce que l’on veut devient une obsession régie par la peur (peur de ne pas obtenir ce que l’on veut, empressement et impatience…)

Être dans l’acceptation

L’acceptation n’est pas la soumission ni même l’inaction. Il s’agit simplement de prendre en compte l’existence d’une réalité. Le but est de mettre de la neutralité dans la perception qui nous est souffrante, inconfortable ou insecure.

Lorsqu’on veut obtenir quelque chose, on est souvent “en boucle”et le mental devient de plus en plus fort.

Percevoir les choses avec acceptation, c’est s’accorder le droit de voir les choses avec plus de recul et surtout plus de neutralité. Quand on est dans un pic émotionnel, de colère, de peur ou de frustration, comme quand on veut manifester, on vibre ces émotions négatives.

Au delà de nos pensées obsessionnelles, nos vibrations émanent des résistances à la manifestation.

La manifestation résulte plus de notre inconscient que de notre conscient.

L’acceptation n’est pas intellectuelle mais ressentie. Il ne s’agit pas de vouloir accepter mais ressentir véritablement l’acceptation, dans le sens d’accueillir la réalité. Pour être dans l’acceptation, il suffit de laisser les projections mentales pour les faits réels et concrets. Ne pas supposer, imaginer, penser que mais garder simplement les faits.

Ce qui freine l’acceptation c’est l’idéalisation et le perfectionnisme apportés par le mental, des personnes qui veulent maîtriser. La maîtrise et le contrôle du “je veux ça”, nous place dans un rapport de supériorité avec l’Univers. On veut commander pour affirmer une autorité, celle de l’ego, car on a pas confiance. C’est donc la peur, la méfiance et le manque qui parlent…

Agir tout en acceptant, c’est passer à l’action, dans la direction de son voeu mais en étant sans attente…

Être sans attente

C’est très bizarre de vouloir quelque chose et d’être sans attente, n’est-ce pas ?

Être sans attente n’est pas le fait de ne pas vouloir quelque chose mais c’est la différence entre vouloir avoir et vouloir posséder.

Quand on veut quelque chose par le mental, on veut posséder, maîtriser et affronter par peur ou culpabilité. L’esprit choisit une forme exacte qui répond à des besoins.

Quand on veut quelque chose par le coeur, on veut avoir pour des bonnes raisons, celles qui servent notre grande vision et le sens de notre incarnation. Le coeur choisit non pas la forme mais le fond, qui ne répond pas à des besoins mais à des valeurs.

On est sans attente quand on ne focalise pas la forme mais le fond, la valeur réelle qui donne le sens à la vie. On peut le faire quand on a confiance en la vie et la foi qui nous impulsent dans cette dynamique de notre grande vision.

La première chose avant de vouloir manifester est donc de saisir le sens de la vie, sa grande vision et la force de sa conviction profonde…

Concrètement, vouloir gagner 5000 ou 10 000 euros n’a pas de sens, outre le fait d’avoir peur de la sécurité financière. Mais, vouloir générer 5000 ou 10 000 euros pour servir sa grande vision laisse place à une ambition qui nous place dans la conviction de servir la grande cause qui nous tient à coeur. Et là, cela a un sens profond. Ainsi, ce n’est plus la peur du manque de l’insécurité financière qui nous porte, mais  l’ambition et la passion de l’indépendance financière et cela n’a rien à voir en terme de vibration…

matérialiser grâce au lâcher-prise

Comment agir dans le lâcher-prise pour manifester?

Beaucoup de femmes spirituelles font des voeux à la Nouvelle lune, des rituels à la pleine lune et attendent que tout se passe.

Avoir confiance en la vie, en l’Univers ou foi en soi et en ses convictions n’est pas suffisant. La manifestation repose sur ce que l’univers nous apporte comme solutions à travers des synchronicités et des opportunités. Mais, encore faut il les saisir et agir en conséquence.

Si tu veux une maison, l’Univers ne va pas signer pour toi chez le notaire ni faire les démarches administratives…Si tu veux un emploi, l’Univers ne va pas passer pour toi l’entretien d’embauche. De même que l’Univers ne va pas te tirer du lit et faire les recherches pour toi.

Si tu ne te donnes pas un coup de pied aux fesses, que tu ne mets pas des actions en place et une stratégie, tout ne va pas se faire comme par magie. Moi aussi j’aimerais beaucoup avoir la lampe d’Aladin, mais dans la vraie vie ça ne se passe pas comme ça!

L’Univers et les guides (comme leur nom l’indique) sont des guides. Un guide est là pour orienter, informer, conseiller mais pas faire à la place. La guidance spirituelle est un outil, une aide mais, on ne doit pas en  être esclave au profit du libre arbitre, ni en devenir une “assistée”. Le but est de nous aider à s’éveiller, à être autonome et indépendante dans la spiritualité et non pas à faire à la place. Le guide répond au

“Mieux vaut apprendre à pêcher que d’offrir du poisson”

Ou encore, la guidance spirituelle nous permet d’être à la fois le maître et l’élève

Comment formuler le lâcher-prise pour manifester?

Outre l’action il y a l’intention que l’on porte à ses désirs.

Comme on l’a vu plus haut, les formulations avec les phrases du type “je veux…” favorisent le mental et l’ego. Évidemment, ça conforte l’esprit de maîtrise et de contrôle des personnes qui aiment bien tout contrôler, mais dans ce cas, le lâcher-prise est assez difficile (mais pas impossible).

En formulant une phrase, où l’on se met au service de sa grande vision, nous place instinctivement dans une énergie d’accueil, d’acceptation, de gratitude et dans la confiance en la vie.

Une phrase quotidienne telle qu’ “aujourd’hui, je me mets à la disposition/ au service de la vie pour accomplir ma grande vision”, nous place dans une attitude psycho-émotionnelle non égotique et favorable à la concrétisation et la manifestation.

Dans une telle formulation, on n’agit pas sur le comment mais sur le quoi. On laisse l’univers nous offrir les opportunités du comment et nous agissons simplement et uniquement sur le quoi.

J’espère que cet article t’aura plu, n’hésite pas à me dire en commentaire comment tu formules tes intentions et qu’est ce que tu fais pour arriver à concrétiser tes voeux? Est ce que tu ressens que ton désir actuel a du sens?

 

À PARTAGER POUR DIFFUSER LA JOIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *