10 astuces pour entrepreneures spirituelles


Entrepreneure spirituelle / jeudi, juillet 11th, 2019

10 astuces pour entreprendre même en vacances

 

L’été est souvent synonyme de baisse de la fréquentation clientèle, alors voici 10 astuces pour entrepreneures spirituelles pour y remédier.

Tu te dis qu’en été c’est mort et qu’il n’ya pas de clientèle?

Tu penses que ton chiffre d’affaire va en prendre un sacré coup?

Alors, comment parer à la désertification des fréquentations clientèles en été?

Départs en vacances, canicule qui l’empêche de sortir de chez elle, excuses à la “mords-moi-le-noeud “car il y a toujours mieux à faire, mais tu peux contrer tout cela…

Si la clientèle ne vient pas à toi, alors tu iras à elle

Ta clientèle ne se volatilise pas, elle est bien quelque part, alors à toi de la connaître parfaitement pour savoir où elle est.

Et cela passe essentiellement par une chose simple et efficace: connaître ta clientèle cible.

Alors, c’est évident que si tu n’as pas, à la base, déterminé une clientèle cible, c’est compliqué de la connaître.

La plupart des entrepreneures spirituelles que j’accompagne, n’ont pas initialement de stratégies marketing et ne délimitent pas de clientèle cible.

Elles prennent n’importe qui, n’importe quand et pour “n’importe quoi”(n’importe quel motif de consultation), histoire de remplir leur agenda et donc leur porte-feuilles.

Toutes les personnes qui l’appellent sont les bonnes.

Mais, pas du tout! En déterminant une clientèle cible, tu sais exactement avec qui tu veux travailler et surtout, tu peux apprendre à la connaître parfaitement car tu sais qui elle est.

Pour te donner un exemple, c’est un peu comme les concierges des grands hôtels de luxe, ils savent tout de leurs clients jusqu’au moindre  détails et c’est cela qui leur permet de servir au mieux leurs clients, voire même de devancer leurs besoins et d’empocher en prime, un très gros pourboire!

Si tu connais parfaitement ta clientèle cible, tu sais parfaitement où elle se trouve et ainsi, tu gardes le contact et cela même en été!

1 / Relance des anciens clients

On y pense pas souvent, mais dans les processus de vente, il n’y a pas que l’attraction de nouveaux clients, mais également, la fidélisation des anciens clients.

En terme d’organisation, il est bien d’avoir un véritable fichier clients personnalisé, qui te permet de relancer tes anciens clients.

Les anciens clients satisfaits sont toujours moins “compliqués” à convaincre que des nouveaux.

Beaucoup d’entrepreneures spirituelles, me disent ne pas apprécier, car elles ont l’impression de “quémander” ou de “faire marchandes de tapis” en faisant cela.

Mais, tout est une histoire de “comment tu le fais”.

Est-ce que si tu n’as pas vu une ancienne copine depuis longtemps, tu ne lui envoies pas un message pour lui demander de ses nouvelles?

C’est exactement la même chose, c’est la raison pour laquelle, ta tenue de fichiers clients doit être optimisée avec non seulement la date de son dernier rdv, mais également des notes personnelles.

Les notes personnelles de ton fichier clients, vont te permettre de personnaliser ta lettre. Par exemple, si tu sais que son fils a passé son bac ou que ton client  devait déménager, relance le à partir de là.

Ou même, tu peux simplement lui demander comment a évolué son état (psychologique, émotionnel ou physique) ou sa situation pour lesquels il venait te consulter.

Par le biais d’une offre exceptionnelle de fidélisation, tu peux le recontacter ainsi par mailing.

2/ Se déplacer sur les lieux de vacances et villégiatures

Quelque soit ta profession, si tu peux exercer dans ton cabinet ou ton local, voire même au domicile des particuliers, tu peux exercer sur les lieux de vacances.

Si ta clientèle cible part en vacances, alors, toi aussi pars en “vacances professionnelles”.

Il n’est pas rare de voir des praticiennes en massage, des sophrologues, des praticiens en soin énergétiques (reiki, lahochi, access bars, saoul touching, quantum touch…) ou des hypnothérapeutes, des kinésiologues ect…dans les campings

Si tu es créatrice, les marchés nocturnes font un carton en zone de villégiature.

Comment allier vacances et entreprenariat? En allant exercer sur les lieux de vacances!

Profiter pour entreprendre cet été

Si ta clientèle part en vacances, pars avec elle

À leur d’Internet et du digital, c’est carrément impossible de ne pas rester en contact si on le veut vraiment.

Profites-en pour affiner et diffuser ton offre en ligne ou les supports en ligne.

3/ Les e-books

Simples et efficaces, les e-books sont un moyen de garder la connexion avec ta clientèle cible tout en générant des “petits” revenus.

Mais petit à petit ça peut faire gros.

Et n’oublions que petit ou peu, c’est toujours mieux que rien, n’est-ce pas?

Elle ne sera pas bien, là ta clientèle à lire sur la plage ensoleillée, ton dernier e-book?

4/ Les formations ou ateliers en ligne

De la même façon que l’e-book est un produit consultable à distance et en ligne, quelque soit l’endroit où se trouve ta clientèle cible, les formations ou ateliers en ligne le permettent aussi.

Si on regarde simplement l’indicateur du chiffre d’affaire (et non pas du panier moyen, c’est-à dire le nombre de ventes par clients), la formation ou atelier en ligne est plus intéressant en terme de revenus.

Tu es libre de choisir tes prix, mais dans tous les cas, ton atelier en ligne ou ta formation en ligne, seront de manière générale, à un tarif plus élevé qu’un tarif à la séance.

Et une chose non négligeable, c’est que ce type de produits, comme l’e-book, génèrent des “revenus passifs”. C’est -à-dire que tu ne vends pas ton temps en présentiel!

L’été, le temps de la convivialité

Les énergies solaires agissent sur notre état d’esprit. C’est bien connu, en été on a envie de plus sortir, plus partager, plus de convivialité. C’est le moment des apéros, des barbecues…

Alors, autant surfer sur cette vague énergétique et miser sur le groupe.

L’avantage du groupe, c’est que tu génères des revenus plus conséquents qu’en individuel, moins de temps dépensé. C’est mathématique, plus il y a de personnes qui payent plus tu as de revenus!

5/ Les ateliers et stages

Créer un atelier ou un stage en présentiel permet de rassembler plusieurs personnes en même temps, sur le même thème donné.

Qu’il s’agisse d’une journée, d’une demi-journée, jusqu’à une semaine, si tu es une bonne organisatrice, tu peux organiser des ateliers ou stages.

Ce type d’offre est très rentable non seulement sur le moment (par l’effet groupe tarifaire), mais également c’est une offre pérenne, qui peut être reconditionnée:

  • en offre en ligne
  • en présentation physique ultérieure (dans une autre ville ou à une date ultérieure)

De plus, ce type de prestation favorise la prise de rendez-vous pour des consultations individuelles ultérieures, car la clientèle présente aura “éprouvée”tes prestations et si elle est conquise, elle sera prête à revenir, pour une consultation en individuel.

6/ Les after-works

Non, tout le monde ne part pas en vacances et certaines personnes actives, travaillent encore en été.

Là encore, c’est le bon moyen de surfer sur la vague de l’ambiance énergétique.

Après une journée de travail, la clientèle active veut se détendre, se reposer et s’amuser.

Si tu lui proposes un after-work, c’est-à-dire un mini atelier ludique avec rafraîchissements, à l’heure de la débauche, autant te dire qu’elle sera partante.

En général, les after-works s’organisent en semaine, de 18h à 21h et ciblent surtout une clientèle de jeunes actifs (25/35 ans).

Mais c’est un type d’offre qui plaît beaucoup, surtout dans les grandes villes.

7/ Collaboration et partenariat

Je ne le répèterais jamais assez, mais la concurrence n’existe pas, car chacun à un talent unique.

C’est le bon moment pour faire des collaborations ou des partenariats avec d’autres professionnels qui font soit

  • le même métier que toi
  • un métier complémentaire au tien

C’est marrant, comme dans le monde professionnel, on a souvent tendance à tirer la couverture à soi, par peur, alors qu’en collaborant et s’associant cela ouvre de grands horizons.

En tant qu’entrepreneure spirituelle, tu as (en principe) des valeurs d’entraide, de partage ou de convivialité qui sont naturelles. Profites-en pour partager, même dans ta vie professionnelle.

Sur Internet, c’est le moment d’organiser des concours en collaboration, des webinaires à plusieurs, d’intégrer des groupes Facebook ou des forums ou proposer une offre en duo spécial été.

J’adore travailler seule mais sur un temps donné, plutôt court, j’aime bien faire un atelier en duo par exemple. Par exemple, une coach en image (ou relooking) peut s’associer à une photographe, une coiffeuse ou une maquilleuse. Une praticienne en massage peut s’associer avec une aromathérapeute ou une naturopathe. Une coach en parentalité peut s’associer à une assistante maternelle ou une conteuse…

En présentiel, c’est la même chose, des offres en duo ou atelier en duo, permettent de cibler la clientèle des deux entrepreneures spirituelles, ce qui fait plus de monde en terme de prospection.

Préparer la rentrée

Et puis, les vacances, c’est aussi la meilleure façon d’anticiper la rentrée entreprenariale.

Si on a déjà parlé fidélisation, au début de cet article,  il y a également la partie prospection / attraction de clients à travailler.

L’entreprenariat est une grande question d’organisation et planification, même si la plupart des entrepreneures spirituelles n’en tiennent pas forcément compte et vivent “dans le moment présent”.

Être entrepreneure spirituelle, c’est avant tout être une cheffe d’entreprise, ce qui nécessite une anticipation et une projection pour avoir une visibilité sur son orientation tant stratégique que financière.

Pour avoir ta clientèle en septembre, tu ne dois pas attendre septembre qu’elle t’appelle, mais anticiper ton attraction clientèle dés maintenant.

8/ Faire un webinaire, vidéo ou live

Le format du webinaire est une conférence en ligne. Il te permet moyennant la présentation d’information, de récolter les adresses mails des participants.

Certains webinaires sont faits directement pour “vendre”une offre déjà existante mais d’autres s’inscrivent dans un tunnel de vente, simplement comme tremplin pour des futures campagnes de mailing.

Ce format interactif, permet de créer plus de lien avec tes futurs clients,  tout en recueillant leurs adresse mail. Cela va permettre de pouvoir les contacter directement, notamment à la rentrée.

9/ Créer ou changer son cadeau gratuit

Avoir un cadeau gratuit à télécharger sur son site Internet, permet de recueillir les adresses mail de tes futurs clients.

C’est comme les démonstratrices en magasin, qui te font goûter le saucisson en échantillon, pour que tu l’achètes.

Tes futurs clients achèteront tes services que s’ils sont convaincus de l’efficacité des résultats escomptés. Le fait d’avoir “un échantillon” leur permet de percevoir la valeur de ton travail et de te faire confiance pour la suite. C’est donc gagnant-gagnant. Tes clients ont un service gratuit et toi tu as leur adresse mail pour les recontacter. Cela te permet d’avoir des nouveaux clients potentiels.

Comme tout évolue, même si tu as déjà un cadeau gratuit, c’est le moment de vérifier que ton cadeau gratuit est aligné avec les offres que tu veux proposer à la rentrée.

D’ailleurs, à ce propos, cet été, je vais changer les miens pour lancer les nouveaux, justement à la rentrée.

Alors, si tu n’as pas encore fait les tests “quelle est ta mission de vie” et “quel est ton chemin de joie“, c’est encore le moment d’en profiter.

10/ Faire un tri pour se réaligner

La rentrée est un renouveau, un nouveau cycle. Qui dit renouveau dit que précédemment, il y a la fin de quelque chose et c’est le moment de faire le tri de ce qui obsolète et non aligné.

Alors, je sais ça fait peur car on a pas l’habitude, en tant qu’entrepreneure spirituelle de mettre fin soi-même aux relations comme au situations, mais c’est essentiel.

Comme on l’a dit, la vie évolue. Si la vie évolue, nous évoluons aussi, notre entreprise aussi, nos offres, nos tarifs, nos clientèles cibles…

Il est important de se poser pour se demander si on est toujours alignée à ce que l’on vit en tant qu’entrepreneure spirituelle.

On peut se demander si:

  •  le lieu où l’on exerce est toujours le bon?
  • les outils que l’on utilise sont toujours les bons?
  • notre clientèle nous correspond t-elle toujours?
  • notre organisation de travail nous convient elle toujours?
  • nos réseaux sociaux (publications, communauté) et la mailing list doivent ils connaître une épuration?

Cette étape est toujours délicate pour les entrepreneures spirituelles, qui ont l’impression de tout devoir garder et surtout la clientèle, mais la clientèle comme, le reste peut aussi ne plus être alignée à nos aspirations profondes. Et même si ça fait peur de faire le tri, de se séparer, de changer, c’est nécessaire pour l’évolution et l’expansion de l’entreprise.

Si ce n’est pas le cas, c’est le moment idéal, pour faire le tri afin de repartir sur de belles bases alignées à la rentrée.

 

J’espère que cet article t’auras plu et qu’il t’auras donner des pistes d’évolution pour développer ton entreprise, en tant qu’entrepreneure spirituelle, même cet été.

Si tu as aimé cet article, je t’invite à le partager sur les réseaux sociaux et de laisser un commentaire, je serais ravie d’échanger avec toi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À PARTAGER POUR DIFFUSER LA JOIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *