Les synchronicités sont partout et tout le temps🦉


Entrepreneure spirituelle / samedi, mars 23rd, 2019

Le propre d’une synchronicitĂ© est dans sa dimension exceptionnelle et extraordinaire.

Et si les synchronicités sont partout et tout le temps, est ce que ça leur enlève leur côté magique?

Bien sĂ»r que non, c’est le propre de vivre la magie au quotidien, dans un regard d’Ă©merveillement permanent…

Les synchronicitĂ©s dans l’idĂ©ologie

Avant que j’ouvre le troisième oeil, j’ai fait beaucoup de pratiques et de formations de dĂ©veloppement spirituel.

Ainsi, j’ai appris, comme beaucoup de personnes, qu’une synchronicitĂ© c’Ă©tait le pouvoir de manifestation, c’est-Ă -dire la concrĂ©tisation de mon intention en co-crĂ©ation avec l’Univers.

La dĂ©finition Ă©tait celle-ci, effectivement mais, avec le pouvoir de l’esprit, je tenais compte aussi de l’aspect “limitĂ©” de la synchronicitĂ©.

Je pensais que je pouvais manifester ou matĂ©rialiser certaines choses mais pas d’autres.

Je croyais Ă©galement que le pouvoir de manifestation se rĂ©sumait Ă  une durĂ©e en terme de temps et d’espace (durĂ©e d’une situation ou d’un Ă©vènement).

Et cela est tout Ă  fait normal, car le mental, cantonne l’esprit, dans une dimension Ă©triquĂ©e et surtout maitrisable qui oblige Ă  percevoir dans un cadre dĂ©fini.

Mes croyances bridaient les synchronicités dans un aspect conscient et maitrisable.

Cela fait que je reconnaissais une synchronicité, dans le côté époustouflant, extraordinaire et bluffant de la chose.

En gros, je captais une synchronicitĂ© si et seulement si, celle-ci dĂ©passait ma capacitĂ© d’entendement conscient, en terme de qualitĂ© ou quantitĂ©.

On croĂ®t avoir tout avoir compris, on croit maitriser sa vie mais en fait on est sĂ»r de rien…

J’ai compris que je devais me dĂ©pouiller de toutes mes croyances pour me rĂ©inventer dans ma comprĂ©hension du monde…

Faire tomber les apriori a Ă©tĂ© le plus compliquĂ©, mais c’est ainsi que j’ai compris que les synchronicitĂ©s sont partout et tout le temps…

Les synchronicités dans la réalité connectée

Et puis un jour, j’ai ouvert mon troisième oeil…

Après une pĂ©riode de rodage, après avoir cherchĂ© un sens Ă  ma vie, une comprĂ©hension du sens profond de mon existence, j’ai trouvĂ©.

Et c’est justement Ă  ce moment que j’ai compris le rĂ´le des synchronicitĂ©s.

Elles sont lĂ  pour  nous aiguiller sur le chemin de l’Ă©volution mais elles sont illimitĂ©es tant en temps qu’en espace (situation, Ă©vènement).

Le mythe de la loi d’attraction n’est pas, selon moi, dans le fait de la pensĂ©e positive mais dans l’ouverture de sa capacitĂ© Ă©nergĂ©tique.

Et ce qui bloque le pouvoir d’attraction (ou manifestation) est dans l’auto-sabotage que l’on s’octroit par les mĂ©moires et les croyances limitantes.

La manifestation est liĂ©e Ă  l’abondance.

L’abondance est une Ă©nergie de circulation et non pas de fixation.

Ce que je reproche aux principes de la loi d’attraction, c’est le fait de dire qu’il faille rester focus sur l’intention. Si tu restes focus, tu figes et tu ne suis pas le mouvement de l’Ă©nergie.

Tu Ă©mets l’intention, mais après tu lâches et t’y reviens de façon circulaire, mais pas obsessionnel (sinon c’est l’effet inverse, car tu vibres pas la confiance mais la peur).

Les blocages de l’esprit

Oui, mais cela est une perception de l’esprit, du mental. Ce qui transmute (transforme l’Ă©nergie en matière ou matière en Ă©nergie) ce n’est pas la pensĂ©e mais l’Ă©nergie de la pensĂ©e et c’est totalement diffĂ©rent.

Pour te donner un exemple prĂ©cis, si tu veux quelque chose, tu projettes (dans le futur) une situation idĂ©ale ou du moins amĂ©liorĂ©e Ă  celle que tu vis Ă  l’heure actuelle.

Alors, avec toute ta bonne volontĂ©, tu fais douze mille mĂ©ditations de visualisation pour visualiser ce que tu veux…

Alors, d’après toi, quelle Ă©nergie tu diffuses? L’envie. Cette envie si elle est jointe Ă  la foi, tu vas matĂ©rialiser mais si elle est liĂ©e Ă  la frustration (de ton insatisfaction actuelle car tu n’as pas cela), ou Ă  la peur, ce que tu vas matĂ©rialiser c’est bien la frustration et la peur et cela malgrĂ© tes belles intentions de la pensĂ©e.

En bref, ce qui matĂ©rialise c’est la foi, c’est-Ă  dire la confiance indĂ©niable et donc le lâcher-prise qui va avec.

Vu que t’as confiance, que t’es certaine que c’est en train de s’activer tu lâches -prise et tu passes Ă  autre chose. Ce n’est pas le fait de persĂ©verer dans le sens d’obstination qui vĂ©hicule des Ă©nergies crĂ©atrices, mais simplement savoir que tout est lĂ  et que c’est dĂ©jĂ  en train de se faire.

En Ă©nergĂ©tique, si ça traverse ton esprit, c’est que c’est dĂ©jĂ  lĂ , sinon tu n’y penserais pas.

les synchronicités dans le quotidien

L’abondance est un mouvement

Mais, il y a une différence entre espérer et croire.

La dynamique de foi est motrice et matĂ©rialise alors que l’espoir est passif (d’ailleurs esperar c’est attendre).

Si t’espères c’est bien mais ça va pas avancer le “schmiblick” y a un moment il faut que tu fasses un pas vers la matĂ©rialisation et c’est par la foi. L’espoir c’est comme dire Ă  l’Univers “je veux mais j’ai peur “, tu te sabotes toute seule.

L’abondance c’est un mouvement, celui qui fait que les synchronicitĂ©s sont partout et tout le temps.

En langue des oiseaux, l’abondance est “la bonne danse”, le bon rythme du mouvement du corps, de l’action.

Beaucoup de mes clientes, qui me disent avoir des problèmes d’argent, Ă©conomisent le moindre centime. C’est bien ce que l’on nous a appris, Ă©pargner, Ă©conomiser, mettre de cĂ´tĂ©.

C’est l’inverse de ce que requiert l’abondance, qui nĂ©cessite le mouvement dans l’Ă©quilibre don/recevoir.

Pour recevoir, il faut savoir donner. Il n’y a pas Ă  retenir, Ă  tirer la couverture Ă  soi. Alors, bien Ă©videment c’est pas simple pour l’esprit, de laisser partir pour que ça revienne.Mais, c’est le principe du boomerang, de la rĂ©sonance quand tu lances un galet dans l’eau. Les ricochets montrent l’expansion, qui va de plus en plus loin et ramène Ă  la berge la rĂ©sonance. Comme un Ă©cho Ă©galement. L’Ă©nergie se “pense” en frĂ©quence vibratoire”par ce mĂŞme principe multi-dimensionnel. Non  pas comme la pensĂ©e linĂ©aire et binaire.

Alors, c’est compliquĂ© pour l’esprit de comprendre cette dimension Ă©nergĂ©tique. C’est difficile de te dĂ©faire de toutes les croyances que l’on nous a appris de façon Ă©ducative, sociale et mĂŞme culturelle.

dépenser et des-pensées

Alors, je ne dis pas qu’il faille dĂ©penser Ă  tout bout de champ (et surtout dans n’importe quoi) pour obtenir l’abondance financière. Je dis simplement, qu’il faut investir en soi (dans l’objet de son intention). Quand tu investis tu investis pas en l’autre, tu contribues Ă  son expansion et par ricochet (comme l’Ă©cho ou les ricochets dans un lac) Ă  ta propre expansion. Tu donnes Ă  l’Univers le signal “je participe Ă  mon intention d’accroissement”par le geste. Le geste marque l’ancrage de l’intention.

Après tu peux toujours faire tes voeux et mĂ©ditations Ă  la lune ou allumer une bougie pour l’intention, mais si derrière tu ne fais pas le pas, le geste, l’action, tu peux (selon moi) toujours attendre.

En faisant ce pas, tu contribues Ă  l’expansion et Ă  l’attitude d’Ă©nergie circulaire et rĂ©sonante qui est la base de l’abondance.

Il n’y a pas de limite, tu ne prends pas Ă  autrui, tu ne donnes pas Ă  autrui non plus, tu t’autorises Ă  te donner par le biais de la contribution, et c’est cela l’Ă©nergie circulaire. Tu intègres le fait d’ĂŞtre un individu mais faisant partie d’une conscience universelle.

L’Ă©nergie est un mouvement, pas une fixation. Plus tu stockes, plus tu freines le mouvement.

La co-crĂ©ation est un mouvement contributaire de plusieurs Ă©nergies d’ ĂŞtres vivants (humains, animaux, vĂ©gĂ©taux, minĂ©raux) et avec l’Univers.

Les problèmes

Tout dĂ©pend de ton Ă©tat d’esprit. Les problèmes d’argent, comme de relations ou de santĂ©, viennent tous du mĂŞme fond: la fluiditĂ© circulatoire Ă©nergĂ©tique.

S’il y a dysfonctionnement, il y a blocage et la matĂ©rialisation traduit ce bocage.

On a des problèmes seulement pour expérimenter notre capacité à les résoudre.

Ce n’est pas un don ou quelque chose donnĂ© Ă  des Ă©lites ou des Ă©lus, tout le monde a la capacitĂ© de manifestation.

Tout le monde peut percevoir que les synchronicités sont tout le temps et partout.

Il suffit simplement, d’actualiser ses mĂ©moires et croyances qui forment un blocage.

Tu vas voir que tu n’as pas Ă  guetter les signes, mais simplement Ă  percevoir que tout est lĂ  et de façon illimitĂ©e.

Il n’y a ni chance, ni hasard, que tes opportunitĂ©s Ă  saisir…

Rien n’est magique, tout est magnĂ©tique car la magie est l’âme agit, la rĂ©sonance et la connexion Ă  notre âme.