5 erreurs stratégiques qui peuvent causer le flop de ton entreprise


Entrepreneure spirituelle / jeudi, août 15th, 2019

5 erreurs qui peuvent causer le flop de ton entreprise

Toute entrepreneure spirituelle veut connaître le succès par son entreprise.

Souvent, on croît qu’il suffit d’être passionnée pour que cela fonctionne, mais non une stratégie est à mettre en place.

La dernière fois, je te parlais des erreurs de débutante, dont les 8 erreurs à éviter quand on est une nouvelle entrepreneure spirituelle.

Intégrer la stratégie commerciale

Quand on n’a pas le développement d’entreprise que l’on souhaite et d’autant plus, quand on ne vit pas financièrement de son entreprise, la cause numéro 1 est la stratégie commerciale.

Beaucoup d’entrepreneures spirituelles me contactent quand elles sont arrivées à un point de non retour. Sauf que, comme tout coach ou toute professionnelle de la relation d’aide, je ne suis pas là pour sauver les gens, mais pour les aider et c’est bien là toute la différence…

Même si je suis grandement spirituelle, malheureusement, je ne fais pas de miracles et je ne suis pas là pour vendre du rêve mais pour aider les femmes à réaliser le leur!

C’est bien dommage d’attendre le dernier moment, car si elles mettaient en place les stratégies, avant d’être prises à la gorge financièrement, ce serait quand même plus agréable à vivre!

Mais, c’est vrai que ce n’est pas dans notre culture de se faire aider avant d’avoir des problèmes sérieux.

Il suffit de comparer la médecine chinoise qui se base sur le préventif et nous, ce n’est que quand c’est sérieux, que l’on va voir un médecin, pour qu’il nous aide à stopper l’hémorragie…

Alors, voici 5 erreurs stratégiques qui peuvent causer le flop de ton entreprise afin de les éviter en amont…

Ces 5 erreurs stratégiques qui peuvent causer le flop de ton entreprise, sont issues non seulement des croyances populaires mais également de la peur qui te fait agir en fonction.

1/ choisir une clientèle cible par rapport à la clientèle que tu as déjà

Celle-ci, je la place en best one car quand tu es entrepreneure et que tu as déjà des clients, ce qui te fais choisir la clientèle cible c’est plus la peur de ne pas perdre celle que tu as déjà que d’en acquérir une nouvelle. Alors, comme psychologiquement, l’inconnu fait peur alors que les repères c’est rassurant, tu choisis une clientèle cible par rapport à ce que tu as déjà.

Mais, la question primordiale à te poser est: est ce que la clientèle que tu as déjà est vraiment ta clientèle idéale?

Je te donne mon exemple précis, au risque de choquer certaines.

Personnellement, j’ai beaucoup de mal avec les personnes âgées. Oui, c’est comme ça et j’assume…Quand je recevais en cabinet, comme tu le sais, je “prenais” tout le monde donc j’avais parfois des personnes âgées. Quand j’ai redéfini ma clientèle cible dans l’accompagnement au développement de projets professionnels des femmes spirituelles, la facilité aurait été d’aller vers les personnes qui ne s’y connaissent pas en terme de site internet, réseaux sociaux ou webmarketing. Et cette cible est d’autant plus présente chez les plus de 50 ans. Mais, pour moi, c’est carrément  impossible…Attention, je n’ai rien contre les femmes de plus de 50 ans, ce n’est juste pas ma cible…

Au delà de ta peur de ne plus avoir la clientèle que tu as déjà, de la perdre, pense plutôt à construire un nouveau vivier d’une clientèle de coeur qui te corresponde vraiment. Car oui, ça prend un certain temps, mais c’est tellement plus gratifiant de travailler avec ta clientèle de coeur.

2/ choisir une offre/ produit ou service qui “marche” sans l’avoir éprouvé

Sur Internet, on voit à tout va “créer une entreprise rentable” ou “50 idées pour un business qui rapporte”…C’est purement marketing mais pas du tout énergétique!

Parler ou vendre quelque chose que tu ne connais pas cela n’a pas de sens. Tu peux avoir le meilleur argumentaire et script commercial qui soit, ce qui va faire la différence c’est l’authenticité et celle – ci se trouve dans ton projet de coeur. Parler ou vendre de l’insomnie si tu n’as jamais eu d’insomnies, “du burn out” ou “du sevrage tabagique”juste parce que c’est à la mode, ça n’a pas de sens profond et à un moment donné ce sera un flop…

ce qui parle c’est ton expertise

Quand tu pars de toi, de ton vécu, de tes expériences, tu peux aider l’autre à dépasser et répondre à ses besoins parce que toi tu l’as vécu. Tu en es la preuve et c’est cela qui fait ton expertise.

Tu es experte dans ton domaine, non pas par les connaissances que tu as ingurgité (même si on est d’accord, il faut savoir de quoi on parle), mais surtout parce que TOI tu l’as vécu et tu es à un niveau plus avancé. C’est ça qui va donner ta “légitimité c’est ton expérience et non pas ni un diplôme, ni des protocoles ou outils…

Comment un coach peut t’aider à générer 5000€ par mois si lui même ne le fait pas pour lui?

Il ne s’agit pas que de technique mais de vécu. Énergétiquement, toutes tes expériences laissent une empreinte et c’est celle-ci qui va booster l’efficacité, c’est le petit truc en plus “invisible” mais qui fait toute la différence. Quand tu as vécu l’expérience, tu sais concrètement ce que ton client traverse et ce qu’il va traverser jusqu’à la résolution de son problème. Tu es une aide beaucoup plus efficace que ce qu’il y a derrière l’outil ou la méthode que tu utilises.

5 erreurs à éviter pour ne pas couler ton entreprise

3/ choisir un outil / un service / une méthode parce que ça marche pour un autre professionnel

Pour présenter quelque chose qui est un peu du même acabit que le point précédent, on peut parler de l’influence de la concurrence.

Souvent, quand je demande aux entrepreneures spirituelles que j’accompagne, pourquoi elles ont choisi ce domaine d’exercice ou ce métier, beaucoup me disent “parce que je pensais que ça marcherait”. Et quand je leur demande “qu’est ce qui leur fait dire que ça marcherait”, la plupart me dise, il y a beaucoup de “praticiennes reiki” ou de sophrologues, c’est que ça doit marcher…

C’est marrant comme cet argument peut donner l’effet inverse quand les entrepreneures spirituelles n’arrivent pas à faire décoller leur business. Ce qui les a motivé pour se lancer, devient “il y a trop de thérapeutes, je n’arrive pas à faire ma place”…

Pourquoi, je cible tous mes accompagnement sur le talent unique? Justement pour ça. L’outil, la méthode ou le métier que tu exerces n’a rien à voir avec ta réussite ou ton échec. Ce qui fait que certaines réussissent à développer leur entreprise et d’autres non, ce n’est ni une question de lieu géographique, ni qu’il y a trop ou pas assez de concurrence… C’est une question d’alignement. Cet alignement c’est l’équation parfaite entre ta mission de vie, ton talent unique et ton expertise!

Révèle ton talent unique

Vraiment, ne cherche pas à trouver ou faire quelque chose de rentable mais à partager le plaisir d’entreprendre! Les valeurs de ce pourquoi tu as décidé de faire cette entreprise, ce qui t’anime…

Chacune a un talent unique et ce n’est pas parce que ça fonctionne pour l’une que ça va fonctionner pour toi. Ne te compares pas, ne cherche pas à faire comme ou différemment des autres professionnels, fais ce qui te convient à TOI.

Tu remarqueras que dans une classe de 15 élèves d’une même formation, certains vont “réussir” et d’autres non alors que vous avez toutes les mêmes méthodes et le même diplôme.

La clé n’est pas ni dans la formation, ni dans l’outil, ni dans l’autre avec ce qu’il fait ou ne fait pas mais dans TOI!

4/ cibler ta communication par rapport à tes besoins à toi

Si tu suis mon raisonnement (logique), tu auras compris que ce qui fait que tu as une offre unique c’est de mettre en avant ton talent unique et ton expertise.

Ton expertise tu l’intègres par ton expérience, ton vécu, comme je l’expliquais au point 2. Ce qui veut dire que logiquement, tu es à un niveau plus avancé que ton client, justement pour pouvoir l’aider. Donc, tu n’as pas les mêmes besoins que ton client, puisque tu as dépassé ce niveau.

Là tu te dis, mais, comme moi aussi je l’ai vécu, je connais ses besoins, j’ai simplement à me remémorer les besoins que j’avais à l’époque.

Oui et non! Quand tu veux vraiment faire mouche, avoir une communication impactante, il faut que tu utilises ses mots à lui. Car oui un synonyme veut dire la même chose, mais non cela n’aura pas le même impact émotionnel. La meilleure solution pour savoir quels mots il utilise c’est simplement de l’interroger, tout simplement. Tu peux faire des sondages, notamment ou demander à des personnes de ton entourage, si elles correspondent à ta clientèle cible.

Alors, oui ça demande un petit de temps, mais c’est une stratégie qui paye! Mais, de toute façon, je crois qu’il faut vraiment arrêter avec le mythe que tu peux avoir une entreprise en développement et qui connaît le succès sans travailler et sans investissement, surtout au début! Oui, il faut mettre la main à la patte et les clients ne tombent pas du ciel. Mais, si tu as la recette miracle, surtout n’hésite pas à me la donner…

5/ tes croyances limitantes personnelles

Là, on touche un gros morceau! Mais, je pense vraiment que tout le succès du développement d’entreprise et de la réussite en général, tient en un mot: mindset!

La psychologie de la réussite est la base pour atteindre ses objectifs non seulement financiers mais également d’expansion d’entreprise.

Les croyances limitantes liées au pouvoir d’achat, à l’argent, à la vente, au mérite, au travail constituent le frein numéro un.

Le plus gros travail selon moi pour assurer le développement et le succès d’une entreprise c’est bel et bien le déconditionnement!

Comme je dis souvent, tu pourras faire toutes les formations de la Terre, investir des millions en publicité, accumuler un savoir des façons de faire optimales, tant que Toi tu penseras et projetteras dans ton entreprises tes propres croyances limitantes, rien ne bougera…

La première chose est vraiment d’apprendre à penser autrement.

Est ce que cela te plairait que l’on se rencontre pour parler du développement de ton entreprise et de son succès prochain?

J’espère que cet article t’aura plu. Si tu as aimé cet article, tu peux le partager sur les réseaux sociaux. Tu peux également me dire, en commentaire, ce qui te freine à toi dans l’expansion de ton entreprise, je serais ravie de savoir.

 

 

 

 

À PARTAGER POUR DIFFUSER LA JOIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *