10 essentiels pour entrepreneures spirituelles


Entrepreneure spirituelle / jeudi, juin 20th, 2019

10 alignements énergétiques pour entreprises

Il y a 10  essentiels pour entrepreneures spirituelles qui constituent la base du bon fonctionnement d’entreprise.

Les connais-tu?

Il s’agit d’alignements énergétiques.

Quand on incarne pleinement son métier passion, on en oublie souvent ce qui se joue au delà de la pratique.

Les différentes casquettes des entrepreneures spirituelles

Depuis que j’accompagne, exclusivement, les entrepreneures spirituelles, je constate un point commun, entre toutes: à l’aise dans la pratique, mais aucunement dans la gestion et la communication.

En d’autres termes, elles sont très à l’aise quand le client est là, quand il s’agit de faire ce qu’elles ont appris en formation ou dans l’exercice de leur métier, mais pas du tout en ce qui concerne le back office et le travail en amont.

Car oui, au delà de la pratique et la technique, il y a deux autres casquettes, quand on veut une activité pérenne et rentable.

Car même si on est spirituelle, on a bien conscience, que les clients n’arrivent pas comme par magie dans notre cabinet!

Quand on est spirituelle, on a souvent tendance à opposer matériel et spirituel. Si bien que tout ce qui concerne la gestion, les papiers, l’argent, le développement marketing, ça nous passe au dessus de la tête. On se pose des freins, des limites sur la technique d’internet, la modernité et la haute technologie car on est 100% nature!

Oui mais, voilà, il faut bien se rendre à l’évidence, en 2019, les modes “carte de visite” et “bouche-à-oreille, ne suffisent pas à pérenniser une entreprise.

La casquette du dirigeant

Oui, avant d’être praticienne, si tu a une entreprise, tu es chef d’entreprise et cela même si tu es entrepreneure spirituelle.

Si tu veux que ton entreprise soit non seulement pérenne mais également rentable et subvienne à tes besoins, il faut endosser cette casquette.

Aucune entreprise n’est viable, s’il n’y a pas un minimum de gestion. Il faut mettre la tête dedans. Et cela, même si tu n’aimes pas les chiffres, la paperasse et la technique d’internet.

Ce n’est pas parce que tu ne fais pas tes comptes que tes problèmes d’argent disparaissent (bien au contraire)!

Ton entreprise a besoin d’un minimum de compta, de budget, stratégie et de veille financières.

Même si en tant que “femme spirituelle” tu es dans le moment présent, pour la pérennité de ton entreprise, tu ne peux pas être dans le “qui vivra verra”!

La casquette d’organiseur ou manager

Là encore, si tu veux que ton entreprise soit rentable et pérenne, tu dois avoir un minimum d’organisation, de planification et de stratégie de communication.

Ce n’est pas parce que tu as une idée, que tu dois la lancer maintenant et surtout n’importe comment!

Souvent, quand on est connectée, on fait confiance à ses guides. Mais, n’oublions pas, que “là haut”, ils n’ont pas de notion ni de temps, ni d’espace.

Ce n’est pas parce que tu es inspirée ou que l’on t’a soufflé l’idée, qu’il faut se jeter à corps perdu, dans sa réalisation.

J’ai été un temps, chargée de mission et de projet dans le développement touristique. Ainsi, je peux te dire que tout projet, quelqu’il soit, demande une organisation et une planification.

Ce que j’avais appris, à l’époque, sur le marketing touristique est valable pour tout projet de lancement professionnel en 4 étapes.

Les 4 étapes du montage de projet

  • état des lieux: tu références tout ce qui se fait déjà sur le sujet. C’est une période de veille et observation. On appelle ça aussi l’étude concurrentielle, mais comme selon moi, la concurrence n’existe pas, je préfère parler d’inspiration du marché. Il s’agit de faire un tableau de ton idée et de la réalité de ce qui se fait déjà.
  • le diagnostic: c’est la conclusion de ton état des lieux. Comme un médecin définirait un diagnostic après l’étude des symptômes, dans un projet, tu as un axe de développement issu de tes constats
  • la stratégie: à partir de ton axe de développement principal, tu élabores une stratégie étape par étape pour y répondre.
  • le plan d’action et le budget prévisionnel: tu mets en place des actions ciblées et définies qui répondent à ta stratégie. Puis tu définis un budget prévisionnel de temps, argent et énergie dont tu as besoin pour faire ces actions.

Tu vois qu’il s’agit d’un cheminement et non pas de faire les choses sur un coup de tête. Cela peut te paraître un petit peu protocolaire et tu te dis que toi quand tu as une idée, t’as pas envie de te prendre la tête, tu le fais et tu verras bien.

Pour tout te dire, je suis un peu comme ça car j’agis en terme d’essais/ erreurs, mais, pour ne pas que mes efforts soient vains, je suis aussi un minimum stratégique.

C’est important aussi d’être dans la réalité, la matière et ce qui est structuré. Toute inspiration n’est pas “serviable” sur le moment.

Si aujourd’hui, tu n’as pas assez de clients pour ton entreprise, ce n’est pas que tu es à court d’idées mais à court de stratégie !

Alors, si tu veux que ce soit différent, commence par te concentrer sur la stratégie de communication.

La casquette de technicien ou artiste

Je ne vais pas m’étendre sur celle-ci car en général, c’est celle que l’on pratique le mieux! C’est la casquette qui consiste à agir quand le client est là.

Pour une praticienne en massage c’est quand elle masse, pour un médium quand elle exerce son don avec son client, pour un peintre quand il peint…

C’est en principe la partie que tu fais le plus avec plaisir car c’est ton exercice et la formation ou le métier que tu as choisi.

Prendre conscience de ses 3 casquettes

Tu l’auras compris, il est nécessaire de porter ces 3 casquettes pour une activité alignée, pérenne et rentable.

Si tu ne veux pas toutes les porter, il n’y a pas cinquante solutions, tu peux soit:

  • être salariée et dans ce cas tu fais simplement l’exercice, la pratique, sans les freins de la gestion et la communication
  • collaborer en échange de bons procédés, en établissant des partenariats avec des spécialistes de ces domaines
  • déléguer ou payer un assistant pour le faire à ta place

10 façons de s'aligner à son entreprise

Les 10 essentiels pour entrepreneure spirituelle

Tu l’auras compris, quand tu es entrepreneure spirituelle, tu es avant tout chef d’entreprise et cela demande certaines intégrations et implications pour montrer à l’Univers que tu es dans des énergies professionnelles et non pas personnelles!

1/ Un compte en banque professionnel

Hormis le fait que ce soit une obligation légale, aujourd’hui, quand tu es créatrice d’entreprise, j’en vois encore beaucoup qui n’ont pas de compte bancaire professionnel.

Ainsi, elles enregistrent les paiements sur leur compte en banque personnel.

Alors, autant te dire que c’est la base (avec le point n°3). Comment veux tu indiquer à l’Univers que tu veux générer de l’argent par ton entreprise, sans avoir un endroit pour réceptionner cet argent?

Ton compte en banque a ses énergies propres et c’est important de séparer le personnel du professionnel, en commençant par ton compte en banque.

Sinon, c’est comme si tu n’assumais pas ton côté professionnel financier.

2/ Déclarer TOUS ses revenus

En lien avec le premier point, je vois beaucoup d’entrepreneures spirituelles qui ne déclarent pas tous leurs revenus financiers générés, pour ne pas payer de taxes dessus.

Là encore, cet acte, montre à l’Univers que tu n’assumes pas tous les revenus. Tu n’es pas au clair avec toi même et tu t’imposes des dettes inconscientes.

Tu dis à l’Univers “je ne veux pas payer autant de taxes, donc je ne veux pas gagner autant d’argent”!

Entendons nous bien, je ne fais pas la morale, je ne fais pas partie du FISC. Je dis juste que, “vibratoirement” parlant, tu dissimules quelque chose que tu n’assumes pas.

Être entrepreneure impose des taxes et les accepter et les payer (comme les factures à titre personnel) t’alignes avec la loi d’attraction.

Si tu payes c’est que tu réussis ou que tu as un service. Ainsi, au lieu de la colère et de la frustration , c’est bien de la gratitude que tu peux ressentir en payant tes taxes. Si tu payes une facture d’électricité, c’est que tu as eu la chance de pouvoir en profiter de cette électricité. De même, si tu payes des taxes à l’URSSAF c’est que tu as eu de la chance d’avoir des clients.

La plupart des entrepreneures spirituelles que j’accompagne, sont sous statut micro-entreprise ou anciennement auto-entreprise. Ce qui veut dire qu’elles payent des taxes uniquement sur ce qu’elles  ont  généré comme revenus. Les payer dans leur intégralité c’est affirmer aux yeux de l’Univers, ta reconnaissance pour avoir eu ces clients et donc t’ouvrir à en recevoir d’autres.

3/ Se déclarer en entreprise

Ça peut paraître évident, mais pourtant, je vois encore des entrepreneures spirituelles, qui pratiquent leur activité “sous le manteau”!

Elles attendent (sûrement la saint glin glin) d’avoir suffisamment de clients pour se déclarer en entreprise!

Alors, comme j’ai dit au début de cet article, j’ai conscience que la plupart des entrepreneures spirituelles ne sont pas “paperasse“, mais aujourd’hui, les démarches administratives sont facilitées.

Avec l’ouverture d’un compte en banque professionnel, c’est la base. Comment veux tu indiquer à l’Univers ta volonté de vivre de ton entreprise, si ton entreprise n’est pas crée?

L’alignement énergétique, il part TOUJOURS de toi. Si toi tu n’es pas “ok” dans le fait de te reconnaître entrepreneure, comment les autres (les clients) peuvent ils te reconnaître en tant que telle?

Ce n’est pas en attendant d’avoir suffisamment de clients pour te déclarer en entreprise mais l’inverse, qui va te permettre de t’aligner.

4/ Avoir un espace dédié

Il ne s’agit pas d’avoir un cabinet particulier ou un de louer une salle spécifique, tu peux exercer depuis chez toi.

Mais, c’est important d’aménager, un espace dédié et consacré. Cet espace va revêtir les énergies de ton entreprise et te mettre énergétiquement en condition, dans une attitude professionnelle.

Si tu travailles depuis le fond de ton lit ou sur la table de la cuisine, au milieu du petit déjeuner des enfants, tu ne dissocies pas tes énergies de vie personnelle de celles de ta vie professionnelle.

De ce fait, tu envoies à l’Univers le message de “je ne suis pas professionnelle, je fais juste un loisir”!

5/ Hygiène et soins

De la même façon, te préparer pour travailler est essentiel, pour intégrer tes énergies professionnelles.

Tu n’imaginerais pas aller à un emploi salarié, pas douchée et pas habillée? Et bien, c’est la même chose.

Ce n’est pas parce que tu travailles depuis chez toi et que tu es entrepreneure, que tu ne dois pas te “préparer” pour travailler.

En te “préparant”, tu te conditionnes à revêtir tes énergies d’entrepreneure qui sont dissociées de tes énergies personnelles.

6/ Responsabilité professionnelle

Comme le compte en banque professionnel et la déclaration de création d’entreprise, avoir une responsabilité professionnelle est important.

Tu as (en principe) une responsabilité civile personnelle ou familiale (inclue dans ton contrat d’habitation ou séparée). Celle-ci prend en compte ce que tu fais dans ta vie personnelle.

Dans tous les cas, si tu veux louer une salle pour faire une conférence, un cabinet ou quoi que ce soit, il te faudra présenter une responsabilité professionnelle.

Au delà de l’aspect juridique et administratif, c’est bien l’aspect énergétique qui m’importe. Là encore, en ayant une responsabilité, tu assumes, aux yeux de l’Univers, ta responsabilité d’entreprendre! Tu lui permets et tu te permets de te reconnaître dans ta responsabilité en tant qu’entrepreneure, au delà de ta responsabilité personnelle.

7/ Veille professionnelle

Se tenir informer de ce qui se fait, des changements administratifs et légaux, fait partie des missions de la casquette “manager” de l’entrepreneure spirituelle.

Ce qui se fait en droit à la formation, les taxes, le juridique, l’administratif, les prises en charges de santé, les cotisations, ect…

Se tenir informée de l’actualité de son domaine d’exercice ainsi que de l’actualité de l’entreprenariat en général, inscrit l’entrepreneure dans une dynamique d’anticipation.

Pour éviter que les rappels, les imprévus ou les déboires te tombent sur le coin du nez, sans prévenir, il faut te tenir informée.

Notamment, la TVA est indexée aux micro-entreprises, alors qu’elle ne l’était pas avant.

Pour pouvoir faire évoluer son entreprise, il faut avoir un tempérament visionnaire, qui passe par l’anticipation et regarder loin devant, pour aller de l’avant…

8/ Administration, communication et gestion financière

Comme je l’ai dit au début de cet article, l’entrepreneure spirituelle a trois casquettes.

Même si ça nous plaît pas (ou nous fait peur), à un certain moment, il faut s’y mettre.

On est bien d’accord, que la communication c’est pas ton métier, ni la compta, ni la gestion, ni le marketing.

Mais cela fait partie de tes missions d’entrepreneure. Il y a un travail, en amont et back office de ta pratique et pour faire évoluer et pérenniser ton entreprise, tu ne peux pas y couper!

S’aligner avec ces 3 casquettes d’entreprenariat est essentiel, même du point de vue énergétique, pour faire les bonnes actions au bon moment et ANTICIPER.

Les entrepreneures spirituelles ont tendance à fuir la réalité, comme une échappatoire à se réfugier dans les hautes sphères.

Mais ce n’est pas en niant la réalité, la matière que ça n’existe pas.  Avoir une attitude de déni face à cela, ne peut que te porter préjudice à toi, te bloquer dans ton évolution financière et stratégique d’entreprise. Essaye de le voir comme une opportunité de faire évoluer ton entreprise et donc aussi ton métier-passion.

9/ Se former, investir en soi et en son entreprise

La vie évolue, le monde de l’entreprise évolue et tes besoins professionnels évoluent également.

Aujourd’hui, même en micro-entreprise, tu as des droits à la formation et tu cotises pour!

Pour les professionnels libéraux notamment, le FIPL remboursent à hauteur de 1000 euros par an des formations (sous diverses conditions, cf FIPL)

Même à titre privé, il est important de se former pour évoluer. Que ce soit en coaching, pour acquérir des compétences, des techniques ou des outils, on ne peut pas se reposer sur des acquis.

Ce n’est pas parce que tu as fait ta formation “pratique”, qui te donne le droit d’exercer, que tout s’arrête. Au contraire, tout commence et investir du temps, de l’argent et de l’énergie, pour te faire grandir dans ton professionnalisme, ton identité d’entrepreneure et ton entreprise sont essentiels.

Si au contraire, tu es dans l’état d’esprit “c’est bon moi j’attends la retraite”, là bien évidemment, tu n’es pas dans un mindset d’entrepreneure.

En général, quand on est entrepreneure, l’entreprise c’est comme son bébé. On veut donc la voir grandir, évoluer, et devenir autonome et pour cela, il faut investir!

10/ Réajuster et réaligner

Comme je l’ai dit au point précédent, tout évolue et rien n’est figé. Par conséquent, ton entreprise et tes grandes visions d’entrepreneure évoluent également.

Régulièrement, pour le bien de ton entreprise, comme de ton identité d’entrepreneure, il est important que tu réajustes.

Peut être qu’une offre ne te parlera plus à un certain moment car tu as dépassé cela et que cela ne te procure plus de plaisir.

De même, peut être que ta clientèle cible ne sera plus la même. Peut être que ta façon de communiquer, ne te correspondra plus et même ta façon d’exercer…

Il est important de se poser et faire des ajustements pour se ré-aligner:

  • à soi et à sa vie
  • à son entreprise
  • à ses valeurs et ses visions
  • à l’actualité

J’espère que cet article t’auras plu et qu’il t’auras permis de comprendre que l’alignement à son entreprise passe avant tout par se reconnaître soi, en tant qu’entrepreneure spirituelle.

Si tu te sens perdue niveau entreprenariat ou vie professionnelle, je t’invite à lire mon article: mission, vision, vocation, quoi choisir?

Si tu veux intégrer cet alignement à ton entreprise pour vivre le succès et l’abondance tout en préservant tes valeurs spirituelles, je t’invite à un appel découverte pour que je t’accompagne par mon expertise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À PARTAGER POUR DIFFUSER LA JOIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *